ECOLO

Page extraite du site web ECOLO - Groupe local de Perwez, section Accueil. Version imprimable. Cliquer ici pour retourner au site.


Exit David BODART,...n’en déplaise à Pascal HANCE !

Qu’un observateur politique s’émeuve des déboires d’un ami qu’une indélicatesse a mis en difficulté avec la justice, passe ! Que cet éditorialiste connu aille jusqu’à s’en ouvrir longuement dans la presse, va ! Mais quand l’auteur est Pascal HANCE, personnage public quasi politique, eu égard au rôle qu’il joue –ou qu’on lui laisse jouer- dans la vie locale perwézienne, confine à de la complaisance voire à de l’apologie de la malhonnêteté, et nous pousse à une prise de position !

Bien sûr, on peut trouver des explications aux « indélicatesses » comptables de David BODART . Bien sûr, une erreur de parcours –même avec sanction judiciaire- n’efface en rien les autres qualités humaines du susdit et ses activités publiques méritoires . Mais cela n’autorise absolument pas de conclure au relativisme moral . La loi est la loi, et David n’en est pas exempt (« l’argent détourné ne servant QU’à colmater les manquements financiers d’une activité d’indépendant complémentaire en difficultés », signé du rédacteur en chef de Must FM, c’est choquant !) . L’honnêteté est l’honnêteté, et personne n’est autorisé à l’ignorer !

Accuser le statut politique de David BODART (il était conseiller communal) pour critiquer l’écho que l’affaire a trouvé dans les médias, cela s’appelle du poujadisme ! Evidemment que David était un homme politique ! Evidemment que la politique doit être « propre » ! L’amitié vous aveugle Mr le Rédacteur en chef !

Parlons-en précisément de la dimension politique de la chose . David BODART a commis une infraction, cela ne semble pas contestable . Elle doit être sanctionnée, ça ne l’est pas moins ( et la réaction rapide d’André ANTOINE a été la bonne) . Par contre, ce qui nous chagrine, nous à Ecolo, c’est qu’avec la personne de David BODART, c’est l’espoir qui avait été ouvert chez DRC, et qui s’en va, d’une authentique politique de la jeunesse à Perwez . On voit mal qui reprendrait le flambeau, et on se souviendra de la « sortie » de David en conseil communal – qui n’avait plu que très modérément à son nouveau chef de groupe – sur l’absence de toute politique de la jeunesse dans la précédente législature . A cet égard, avec le départ de David, DRC est redevenu un parti sans aspérité, et de bourgeois bien établis.


Jacques Renson
Secrétaire Politique de la Locale Ecolo de Perwez


Page imprimée le 20/11/2017 à 02:59. | © ECOLO Perwez - 2006